Artisans du Bois Réunis ORCAB
CONTACT DEVENIR
ADHÉRENT
ACCUEIL
ACTUALITÉ > métier

Gérard Alborini, président de la CAPEB 74

PERSPECTIVES MITIGÉES POUR 2015

Pour 2015, la multiplication des heures d'activité partielle demandées auprès de la DIRECCTE par les entreprises dont les réserves ont fondu du fait de la baisse continue des prix laisse présager une conjoncture morose. "La construction de maisons neuves représentait auparavant 80% de notre activité contre 20% pour la rénovation. La proportion s'est inversée et nous aurons sans doute des opportunités liées à la performance énergétique ou à l'accessibilité des bâtiments. Mais il faut pour cela que nos artisans passent les qualifications", explique Gérard ALBORINI en plaidant pour davantage de constance dans les dispositifs mis en place par l'État. Plutôt favorables aux dernières mesures de relance annoncées par le gouvernement, les professionnels estiment que leur mise en oeuvre prendra du temps. "Il faudrait aussi un retour de la confiance des investisseurs privés et une reprise de la commande publique", souligne René Chevalier. Pour passer le cap à court terme, la fédération du BTP 74 a engagé une campagne lobbying rappelant le poids de la commande publique en Haute-Savoie (en2013, 281M€ pour le bâtiment, 424 M€ pour les travaux publics) et son impact sur l'activité d'un secteur représentant 5 812 entreprises et plus de 18 000 salariés. L'objectif est de mobiliser les élus et les services de l' État de manière à fédérer les énergies à l'instar de ce qui avait pu être fait pour l'industrie lors de la crise de 2008-2009

CAPEB 74
CAPEB 74


Gérard Alborini, président d’ABR.

Première coopérative bois du grand Est de la France, la coopérative ABR, af liée à l’Organisation des coopératives d’achat du

bâtiment (Orcab), emploie 45 personnes et réalise

23 M€ de chiffre d’affaires. La réputation de son modèle ef cient ayant traversé les frontières

de la Haute-Savoie, ABR a ouvert une agence à Pontcharra dans la vallée située entre le massif de la Chartreuse et le massif de Belledonne pour développer son activité sur la Savoie et l’Isère. Spécialisée dans le négoce de bois, ABR offre

à ses adhérents toujours plus de services et de produits. À une interrogation du président de la Chambre de métiers et de l’Artisanat,

Franck Lopez, sur l’ouverture à d’autres secteurs comme la maçonnerie, David Athias a répondu que certains autres secteurs sont à l’étude

mais que d’ores et déjà, l’offre s’est ouverte progressivement aux matériaux pour le bâtiment et aux achats généraux notamment sur les assurances, la location de matériel de chantier, les véhicules utilitaires…  Les artisans pro tent d’Orcab pour la quasi-totalité de leurs achats

généraux. l’Organisation des coopératives d’achat du bâtiment regroupe 50 coopératives réparties sur la France dans les domaines du bois,

de la menuiserie, de la couverture, du gros œuvre, du carrelage, de la plomberie, du chauffage,

du sanitaire, de l’électricité… Ce sont

6 700 entreprises artisanales adhérentes qui génèrent près de 720 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Gérard ALBORINI Président ABR
Gérard ALBORINI Président ABR


Le bois français, UNE VALEUR AJOUTÉE

Les produits "made in France" sont à la fois réalisés à partir de sciages d'importation par des sociétés françaises ou des groupes étrangers ayant des usines en France, et des produits élaborés avec des bois français, souvent à l'initiative de scieries. Ces derniers, minoritaires sur de nombreux marchés, sont en plein développement. Selon une récente enquête nationale, commanditée par FBF/Codifab, 62% des entreprises de mise en oeuvre envisagent d'utiliser plus de bois français. Quant aux artisans, leurs fortes exigences de qualité et du respect des normes et réglements les ont longtemps poussés à choisir des produits ayant fait leurs preuves, donc fabriqués avec des sciages étrangers. Mais une nouvelle tendance s'affirme désormais : lorsqu'ils le peuvent, ils cherchent à privilégier les produits en bois français, et si possible ceux réalisés localement. "Les artisans du bâtiment veulent travailler au maximum dans la proximité", résume David ATHIAS, directeur général de la coopérative ABR basée à Scientrier, en Haute-Savoie.

BIEN   DES   DÉFIS  A   RELEVER

L'offre répond-elle correctement à cette demande de made in France naissante dans le bois Français ? Pas encore, expliquent les professionnels de la distribution qui mettent surtout en avant l'insuffisance des bois séchés locaux, poutant nécessaires dans la construction. Autre défi pour l'industrie française du bois, se développer face aux importations. La concurrence étrangère, toujours très puissante, a deux sources : d'un côté, l'Allemagne, l'Autriche et les pays scandinaves disposent de puissantes sociétés, très compétitives au niveau des prix, et d'équipements installés depuis longtemps, désormais amortis. De l'autre, les pays de l'Est et d'Asie ont des coûts de main d'oeuvre très bas, ce qui leur donne un avantage concurrentiel évident. Les fabricants français ne manquent cependant pas d'atouts pour surmonter leurs handicaps, en mettant en avant le service, à commencer par la réactivité. Et en jouant également la carte des circuits courts.

Source : ARTISANS&bois N°40 - Septembre - Octobre 2014

Made in France
Made in France


L'affirmation d'une offre structurée en bois français

de nombreux scieurs et fabricants français ont réussi à s'équiper au cours des dernières années. Ainsi, même si le séchage ne concerne encore que moins de 20% des sciages, en particulier dans le résineux, "de nombreuses scieries françaises sont passées de la vente de planches mal séchées au bois de structure de qualité, bardages rainurés, rabotés, produits d'aménagements extérieurs et intérieurs... D'une manière générale, aux produits prêts à l'emploi", souligne Maxime Baudrand, prescripteur bois construction d'Atlanbois; Il existe bel et bien aujourd'hui une offre structurée en bois français qui propose des produits conformes à ce qu'attendent les artisans. Les sociétés qui ont consenties à ces efforts d'équipement et de modernisation bénéficient d'une relative bienveillance de la part des professionnels de la distribution. " Nous privilégions autant que possible les fabricants français", indique Philippe Rullier, PDG du négoce éponyme implanté à Chef-Boutonne, dans les deux Sèvres. Pour sa part, Christian Puau, le directeur général de la coopérative d'achats Union des Artisans du Bois (UAB) basée à la Ferrière (Vendée), avance : "Lorsque les Français sont compétitifs, nous cherchons à leur donner la priorité. Chez nous, sur l'Arc atlantique où l'habitude est de travailler avec les bois du Nord, il a fallu que les artisans, très exigeants quant à la qualité, surmontent leurs réticences vis à vis des produits en bois français. Ils reconnaissent aujourd'hui que ces produits se sont nettement améliorés. En outre, le douglas, essence nationale, a joué dans le bon sens."

Source : ARTISANS&Bois N°40 - Septembre - Octobre 2014

Depuis plusieurs années, les fabricants français proposent une offre de plus en plus large de bois collé.
Depuis plusieurs années, les fabricants français proposent une offre de plus en plus large de bois collé.


Un label "Origine France Garantie"

Le label "Origine France Garantie" (OFG), créé en 2011 à l'initiative de l'Association Pro France, est attribué après audit d'un organisme certificateur selon un cahier des charges stipulant que 50% à minima du prix de revient unitaire est français et que le produit prend ses caractéristiques essentielles en France : fabrication, assemblage, finition, conditionnement... Pour les produits en bois, le cahier des charges sectoriel est en cours d'élobarotion sous l'égide de Pro France, avec la participation des différentes organisations professionnelles du bois. Les cinq organismes certificateurs habilités à attribuer le label OFG sont le bureau Veritas Certification - créateur du référentiel du label OFG - Afnor Certification, le Cerib, le SGS ICS et l'institut technologique FCBA.

Source : ARTISANS&bois N°40 - Septembre - Octobre 2014

Bois français
Bois français


Douglas de France

Monnet-Sève Sougy propose une gamme complète de profils de bardage en douglas de France, depuis les clins traditionnels avec élégie ou jointifs, jusqu'à sa version brevetée du jointif imitation claire voie, très prisé des architectes. Fabriqués en douglas purgé d'aubier, ces bardages sont naturellement résistants à la plupart des insectes et des champignons mais Monnet-Sève Sougy propose deux versions trtaitées pour stabiliser les lames, les protéger des variations d'humidité, une thermo-huilée et l'autre autoclavée classe III marron ou vert.

Source : Cmp Bois n° 43 d'avril - mai 2014

 

Monnet - Sève Sougy
Monnet - Sève Sougy


PULSO

En douglas ou en mélèze, certifiés PEFC100% français, le bardage Pulso propose un profil eu faux claire-voie de 155mm de largeur sur 34mm d'épaisseur. La finition est soit en lasure semi-transparente acrylique (huit coloris différents : gris vieux bois, noir vanillé, ambré...), soit en marron par imprégnation. Librement adaptable à une pose verticale comme à une pose horizontale, le bardage Pulso est classé au feu M3 et il est conforme aux euroclasses D S2 D0.

 

Source : Cmp Bois n°43 d'avril - mai 2014

PIVETEAUBOIS
PIVETEAUBOIS


Funlam

Afin de simplifier la pose et limiter les recoupes, les lames de bardage Funlam, épicéa ou mélèze, sont produites en 4.10 ml avec une section 21x120mm, usinage aux extrémités, brossage et pré-perçage des lames pour fixations invisibles. En plus des nombreuses couleurs, trois finitions sont disponibles en saturateur gris clair, gris moyen et gris foncé, avec un aspect mat, pour préparer la transition vers un grisaillement du bois. Pour répondre à la réglementation incendie actuelle, la version mélèze est classée M2 (C-s1,do).

 

Source : Cmp Bois n°43 d'avril - mai 2014

SIMONIN
SIMONIN


Néo

Constitué à 97% de fibres d'eucalyptus et à 3% de cire naturelle, le bardage Néo est en bois reconstitué de classe de résistance 3a. Les lames sont larges (280mm) et de longueur fixe de 3.66 m sur 9.5 mm d'épaisseur. Le bardage Néo est disponible en 7 nouveaux coloris du blanc au chocolat en passant par plusieurs teintes de gris et caramel. A partir de 400 m², une couleur sur mesure peut être fournie. La forte densité du matériau de base et le mode de fabrication confèrent au Néo une grande stabilité dimensionnelle et sa finition est garantie 10 ans

 

Source : Cmp Bois n°43 d'avril - mai 2014

SILVERWOOD
SILVERWOOD


ORCAB; Sur un marché en repli les coopératives d'artisans progressent

 

Elle alimente aux six coins de l’hexagone une cinquantaine de coopératives d’achats destinées aux artisans du bâtiment. La plate-forme logistique de l’Orcab a pour but de massifier leurs commandes sur certains éléments en bois, en plomberie, chauffage ou électricité, pour obtenir un meilleur prix. Comme pour les fenêtres Velux, un des produits phares. « Nous sommes un site de pré stockage pour ces coopératives qui gèrent par ailleurs leurs propres commandes », résume Denis Schoumacher, le directeur général de l’Orcab, une formule dont le succès ne s’est jamais tari.

 

3 millions d’investissements.

Arrivée en 2006 à Rocheservière elle avait alors triplé de taille – la plate-forme logistique s’est déjà étendue de 2.500 m² en 2009. Et va encore s’agrandir de 5.000 m² en 2014. Près de la moitié sera consacrée à un espace de réception-expédition. Bientôt relooké, son siège social attenant va aussi grandir.

Actuellement au stade des fondations, les travaux vont se poursuivre jusqu’à l’été. La livraison du site est prévue pour la rentrée. L’ensemble représente un investissement de trois million d’euros.

49 coopératives, 719 M€ de CA. Déjà fort de 100 fournisseurs et près de 2.500 références produits, le site vendéen (25 salariés) a réalisé 37.5 M€ de chiffre d’affaires en 2013, en croissance de 15% sur un an. Le réseau qu’il chapeaute -49 coopérative regroupant 6.500 artisans – croît, lui aussi,  en hausse de 3.5%. Ses adhérents espèrent passer la barre du milliard d’euros dans quelques années.

Une performance notable sur un marché du bâtiment en récession. « Le négoce de matériaux a baissé de 3.5% en France et de 5% dans le grand Ouest en 2013 », reconnaît Denis Schoumaker, avant d’embrayer sur les raisons de son succès.

 

49 Coopératives
49 Coopératives


LA FORCE DU COLLECTIF AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE INDIVIDUELLE

Depuis 1980, l'ORCAB est l'union des Coopératives d'Achat pour les Artisans du Bâtiment. Cette organisation permet une distribution de produits de qualité exclusivement auprès des professionnels. Fort des valeurs économiques et humaines du modèle coopératif, l'ORCAB est le partenaire de votre développement.

LES COOPÉRATIVES D'ACHAT DES ARTISANS DU BÄTIMENT
LES COOPÉRATIVES D'ACHAT DES ARTISANS DU BÄTIMENT


Le logo Parquets de France évolue

Le logo Parquets de France distingue les titulaires de la marque. Ce logo permet d’identifier facilement le fabricant et de s’assurer que le parquet répond au référentiel « Parquets de France ».

 

Le logo comporte le numéro d’identification du fabricant. Ce numéro d’identification est complété par la mention G ou S

attribuée aux fabricants en fonction de la proportion de produits « Parquets de France » dans leurs ventes annuelles.

logo parquet de France
logo parquet de France


Information de l'agence qualité construction

La ouate de cellulose de nouveau sur la liste verte

 

L'association européenne ouate de cellulose informe et rassure les consommateurs. Selon leur communiqué de mai 2013, AQC (Agence Qualité Construction) met fin à la mise en observation des produits et permet un retour en liste verte de la ouate de cellulose.

 

http://www.ecima.net/




Les artisans du bois impliqués dans la démarche bioclimatique


EN SAVOIR +


Se réunir et travailler ensemble,
une tradition dans le bâtiment


EN SAVOIR +


Adhérer à une coopérative, un moyen de valoriser nos métiers


EN SAVOIR +

 

Proposer des tarifs avantageux à ses adhérents : telle est la mission d'ABR.


EN SAVOIR +


Une relation privilégiée avec les industriels


EN SAVOIR +


La Haute-Savoie est exigeante en matière de couverture


EN SAVOIR +


Au frais quand
il fait chaud et inversement


EN SAVOIR +


Le territoire a tout à gagner de la dynamique de ses artisans


EN SAVOIR +


Simulation 3D,
projet complexe et décoration


EN SAVOIR +


Maîtriser les innovations pour en faire des opportunités


EN SAVOIR +

DEVENIR MEMBRE D'UNE COOPÉRATIVE


EN SAVOIR +


Une gouvernance

organisée en transparence


EN SAVOIR +


Plus de 23 M€

de chiffre d’affaires

dédiés à plus de 205 adhérents


EN SAVOIR +


Conjuguer tradition, proximité et compétitivité
sur les prix


EN SAVOIR +


Les fermetures extérieures jouent
un rôle essentiel dans la RT 2012


EN SAVOIR +

C'est quoi une Coopérative ?

Une coopérative est un groupement qui rend service à ses membres, qui sont aussi Adhérents.


EN SAVOIR +


Matériaux bois avec ABR, plus qu'une gamme, une offre globale


EN SAVOIR +


Salon de la construction bois et de l’habitat durable


EN SAVOIR +


Sapin, mélèze, épicéa, douglas, d’altitude ou des pays du Nord


EN SAVOIR +


20 000 références produits, 250 fournisseurs permanents


EN SAVOIR +
Nous contacter
ABR
1402, route de Bidaille
74930 Scientrier
Tél. : 04 50 03 99 00
contact@abr74.coop